Diaphane, photographie numérique, 50x37,5 cm. 2011.

Diaphane, photographie numérique, 50x37,5 cm. 2011.

Diaphane, photographie numérique, 50x37,5 cm. 2011.

Diaphane, photographie numérique, 50x37,5 cm. 2011.

Notes:

  1. masawe a reblogué ce billet depuis lenezetceline
  2. lenezetceline a publié ce billet

À propos:

«Nous sommes de l'étoffe dont sont faits les rêves, et notre petite vie est entourée de sommeil.»
[ William Shakespeare ] - La Tempête, 1611.


Au travers de mon travail, je m‘interroge sur la pérennité du portrait et de l‘image. Par la photographie et la vidéo, Je capture et garde en boîte ce court laps de temps déjà passé. Je fige l’image. Je la pétrifie et l’étouffe à la manière d’un entomologiste épinglant des papillons.

En photographiant et en filmant ces gens, je les collectionne et les sauve de l’oubli pour un temps. Je leur ôte une peau que je peux contrôler et modifier à mon gré. Ces peaux acquièrent une autre identité, un autre espace temps. Elle deviennent mes icônes, mes véroniques.

Mais cette image saisie est un fantôme, un leurre. Ce ne sera jamais la personne en chair et en os que j’aurais face à moi. Juste une ombre. Vouée à disparaître un jour, tout comme la personne à qui j’ai volé ce spectre.

Abonnements: